Le climat….pour les nuls…en 5 mn chrono

« On vit de ce que l’on obtient, mais on construit sa vie sur ce que l’on donne » W Churchill

Vous ne savez plus quoi penser sur le climat ?

Voici un  article de Greg De Temmerman qui résume parfaitement la situation... C’est concis, complet, et visionnaire sur la transition énergétique ! Voici sa synthèse donc :

1) Nous avons 30 ans pour transformer radicalement un système énergétique développé en 150 ans sur les énergies fossiles majoritairement.

2) Historiquement, les différentes sources d’énergie ne se sont pas substituées mais empilées. Il n’y a donc jamais eu de « transition énergétique ».

3) Le temps d’introduction d’une nouvelle source d’énergie a tendance à s’allonger. Une transition énergétique s’accompagne d’un développement d’infrastructures qui se sont complexifiées. La consommation étant en augmentation constante, le marché devient plus grand et l’effet d’échelle plus important.

4) L’argent ne peut pas résoudre tous les verrous scientifiques, technologiques et industriels.

5) Cette analyse scientifique est un avertissement aux « Cornucopiens » selon qui la technologie apportera toutes les réponses.

Il va donc falloir se préparer à vivre dans un monde à +2, 3 voire 4 degrés…donc IN-VI-VABLE  dans pas mal de partie du monde ;(

https://www.collaborativepeople.fr/single-post/2019/12/10/La-transition-%C3%A9nerg%C3%A9tique-cest-pour-quand-Un-chercheur-sexprime

L’Organisation météorologique mondiale publie une « Déclaration provisoire sur l’état du climat mondial ». Voici les « bonnes » nouvelles:

– La température de l’océan a atteint des niveaux record et il y a eu des vagues de chaleur marines généralisées

– Les vagues de chaleur et les inondations qui étaient autrefois tous les 100 ans sont de plus en plus fréquentes.

– 7 millions des 10 personnes déplacées enregistrées de janvier à juin 2019 sont dues aux aléas climatiques.

– le niveau moyen de la mer a atteint sa valeur la plus élevée depuis le début des levés altimétriques de haute précision (01/1993).

– l’océan s’est acidifié de 26% depuis 1850

– les incendies étaient plus fréquents que la normale aux hautes latitudes et sont apparus dans certaines parties de l’Arctique où ils étaient auparavant extrêmement rares.

– La sécheresse en Asie du Sud-Est a provoqué la saison des incendies la plus grave depuis 2015. L’Amérique du Sud a connu la saison des incendies la plus grave depuis 2010.

– Les cas de dengue ont fortement augmenté de 2018 à 2019.

– La production céréalière d’Afrique australe devrait être inférieure d’environ 8% à la moyenne quinquennale, entraînant une grave insécurité alimentaire pour 12,5 millions de personnes

La bonne nouvelle est donc que les négationnistes du changement climatique ont tort…

https://public.wmo.int/en/media/press-release/2019-concludes-decade-of-exceptional-global-heat-and-high-impact-weather

 

Rapports du GIEC

https://drive.google.com/file/d/10N9RRBldbNPEWv979IsJXXDjkp2jWTfB/view

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *