WTF ! 80% des surfaces agricoles sont utilisées pour …

« Pourquoi, à l’âge de la technologie la plus avancée, de l’aménagement rationnellement planifié, de la surveillance tous azimuts, n’a-t-on pu ni prévenir ni juguler l’incendie ?  Confrontées directement au passage du feu et à la vision de la forêt calcinée, beaucoup de croyances volent en éclats. En particulier celle selon laquelle il s’agirait d’un phénomène contrôlable grâce aux sciences et aux techniques modernes. » Joëlle Zask – Philosophe

Sachant que 80% des surfaces agricoles sont utilisées pour …………………………l’alimentation animale (!!?), on voit donc que l’essentiel du bilan carbone de l’agriculture est la conséquence de la consommation de viande, en particulier de gros animaux, et ce sans même tenir compte de la déforestation induite par le soja, importé pour fournir des protéines végétales à nos vaches.

Comment diminuer par 2 ou 3 la consommation de viande sans accroitre encore plus les difficultés les éleveurs, qui connaissent déjà une situation difficile ? La réponse passe probablement par des prix garantis (triplés ou plus), et des modes « doux » (pâturage notamment) en échange.

Sur un peu plus de 4 milliards de tonnes équivalent CO2 émises en Europe, 550 millions sont  dues à l’agriculture. Le premier poste de ce sous-ensemble vient donc du cheptel de ruminants (bovins essentiellement, et plus marginalement moutons et chèvres), à cause du méthane qui se forme dans leur système digestif.

Le deuxième vient des émissions de protoxyde d’azote par les sols agricoles après épandage des engrais azotés.
L’énergie – essentiellement le diesel de la mécanisation agricole – n’arrive que loin derrière.

https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/chiffres-cles-du-climat-france-europe-et-monde-edition-2020-0

🔥Et devinez quoi …en Australie comme en Europe ou Ameriques, la grande majorité de l’eau est consommée par… l’agriculture industrielle. Et les autorités australiennes ont donc décidés d’abattre 10 000 dromadaires à la recherche d’eau… cherchez l’erreur!

Montrer du doigt le changement climatique est une façon de ne pas remettre en cause notre consommation en eau.💦💧 Nous continuons de rechercher de nouvelles ressources en eau sans diminuer notre demande… Le réchauffement climatique est un bouc émissaire bien commode.

http://www.premierparallele.fr/livre/quand-la-foret-brule

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *